Après la pluie d'hier à Libreville : De nombreuses artères de la capitale inondées

Après la pluie d'hier à Libreville : De nombreuses artères de la capitale inondées

La grande pluie qui s'est abattue sur la ville de Libreville et ses environs hier, vendredi, a, comme de coutume, causé de nombreux dégâts un peu partout.

Plusieurs artères de capitale se sont en effet retrouvées submergées d’eau. Une situation pénalisante tant pour les automobilistes qui avaient peur de voir leurs moteurs noyés, que pour les piétons qui ne savaient pas à quel saint se vouer pour se frayer un passage à ces différents endroits de la ville. De la zone industrielle d'Oloumi, du côté de Tractafric, à la voie située devant l'ex-siège de la société de téléphonie mobile Moov Gabon, en passant par l'éternelle zone inondable du centre-ville, toutes ces parties de la cité étaient sous l'eau une bonne partie de la journée.

Bien que le phénomène n'ait pas atteint les proportions inquiétantes habituelles, où des familles entières se retrouvent souvent à la belle étoile avec de nombreuses pertes en biens immobiliers, ces récurrentes inondations restent redoutables avec le retour des pluies. Il est donc encore temps pour les autorités compétentes et même les populations de prendre le taureau par les cornes, afin d'éviter le chaos et prévenir la survenue du phénomène, surtout dans les zones à risque telles que Oloumi, Akanda, IAI et bien d'autres endroits de la capitale.



Sveltana NTSAME NDONG



Retrouvez l'intégralité de cet article dans la version numérique complète

Retournez à la rubrique Gabon Culture & Société
Laisser un commentaire

Filtered HTML

  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Balises HTML autorisées : <a> <em> <strong> <cite> <blockquote> <code> <ul> <ol> <li> <dl> <dt> <dd>
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.

Full HTML

  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.

Plain text

  • Aucune balise HTML autorisée.
  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.