ANBG : les bourses seront intégralement payées

ANBG : les bourses seront intégralement payées

Destinée à résoudre l'impasse née du retard du paiement des allocations d'études, une réunion s'est tenue le 2 décembre 2020, entre la direction de l'Agence nationale des bourses du Gabon (ANBG), le rectorat de l'Université Omar-Bongo (UOB) et les mutuelles des étudiants.

De celle-ci, il ressort que les points de frictions ont été aplanis. Lesquelles frictions étaient axés sur le paiement intégral des bourses d'études au titre de cette année académique 2019-2020 dont les soubresauts du calendrier conduisent à une incertitude quant à sa fin, les rappels de reliquats des années académiques écoulées 2017-2018 et 2018-2019.

Les représentants des étudiants étaient focalisés sur le paiement unique de l'intégralité des allocations, pour éviter des perturbations devenues récurrentes, d'autant que ces bourses leur permettent de résoudre de nombreuses préoccupations d'ordre académique. Ce point des échanges revenu sans cesse a trouvé sa solution dans le réalisme de la situation économique actuelle.

Le directeur général de l'ANBG, Sandra Flore Abessolo, s'est fait fort d'indiquer à ses interlocuteurs qu'en raison de la difficile conjoncture économique que connaît le Gabon, il serait irréaliste d'envisager un tel décaissement pour satisfaire ces doléances. "Ce qui est acquis, c'est que vos allocations seront payées dans l'intégralité. Mais ce paiement sera séquencé. Penser un seul instant que l'État va sortir un tel montant par les temps qui courent n'est pas réaliste."

Et d'expliquer, d'entrée, que les tensions qui surgissent ne doivent pas induire dans l'esprit des personnes qu'il y a "un camp dressé contre un autre". Et qu'il y a surtout "des incompréhensions et des malentendus". D'où la nécessité d'intensifier la communication entre les différentes parties. Ce qui permettra à tout le monde d'accéder à un bon niveau d'information.

Le recteur de l'UOB, Mesmin-Noël Soumaho, a axé son intervention sur la lucidité et le discernement dont doivent faire montre les étudiants quant à l'intérêt de rester mobilisés pour les études, déplorant ainsi la propension de ces derniers à occuper la rue et à susciter les bras de fer avec les autorités dès qu'il y a un retard de paiement de bourses.



ENA



Retrouvez l'intégralité de cet article dans la version numérique complète

Retournez à la rubrique Gabon Culture & Société
Laisser un commentaire

Filtered HTML

  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Balises HTML autorisées : <a> <em> <strong> <cite> <blockquote> <code> <ul> <ol> <li> <dl> <dt> <dd>
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.

Full HTML

  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.
  • Both <img> and <iframe> elements are lazy-loaded.

Plain text

  • Aucune balise HTML autorisée.
  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.