Africa n°1 : comment retrouver la voix ?

Africa n°1 : comment retrouver la voix ?

Faire un état des lieux, proposer des mesures de sortie de crise, évaluer les mécanismes en vue de la relance des activités de la radio panafricaine Africa n°1. Telles sont les principales missions qui ont été assignées à la commission interministérielle (ministère de la Communication et celui de l'Économie et des Finances) pour examiner la situation de la société anonyme Africa n°1, dont les activités sont à l'arrêt depuis 2017.

C'est ce qui ressort de la réunion qu'a présidée à Libreville, hier, le ministre d'État en charge de la Communication, Edgard Anicet Mboumbou Miyakou.

Le ministre de la Communication était entouré à l'occasion des représentants du ministre de l'Économie et des Finances et de certains responsables d'Africa n°1. La commission qui a été mise en place séance tenante est composée des personnalités issues des trois administrations. Le rapport des travaux réalisés par cette équipe sera fait au gouvernement dans un délai d'un mois.

Et le membre du gouvernement de préciser : "Les conclusions des travaux de cette commission revêtent un caractère capital pour le gouvernement qui entend être fixé pour garantir le rayonnement de cet outil de travail à travers le monde. La commission doit, à cet effet, émettre des propositions réalisables dans un délai relativement court."

De quoi redonner l'espoir aux employés d'Africa n°1, plongés dans la précarité depuis plusieurs mois.



Charly NYAMANGOY BOTOUNOU



Retrouvez l'intégralité de cet article dans la version numérique complète

Retournez à la rubrique Gabon Culture & Société
Laisser un commentaire

Filtered HTML

  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Balises HTML autorisées : <a> <em> <strong> <cite> <blockquote> <code> <ul> <ol> <li> <dl> <dt> <dd>
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.

Full HTML

  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.

Plain text

  • Aucune balise HTML autorisée.
  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.