Achat de fournitures scolaires : les parents à la traîne

Un tour dans les grandes surfaces commerciales a permis d'établir ce constat hier matin. Hormis les difficultés financières invoquées, une condition météorologique exécrable y était aussi pour quelque chose.

PLUS que quelques jours avant la rentrée scolaire 2017-2018. Toutes les grandes surfaces commerciales attendent (patiemment) pour accueillir les parents d'élèves pour l'achat des fournitures scolaires.

A Libreville, ce n'est toujours pas le grand rush. Certains parents traînent encore les pieds. Nous avons pu le constater, hier, en parcourant certains espaces commerciaux (Centre-Affaires, marché d'Oloumi au lieu dit ''Petit Dubaï'', ex-gare routière, etc.) de la capitale. Ce n'était pas la grande effervescence des veilles de la rentrée scolaire. Il est vrai que les conditions météorologiques n'étaient pas favorables aux sorties hier dans la capitale. Mais les quelques parents rencontrés dans les rayons des librairies tenaient à boucler le trousseau scolaire de leurs progénitures.

Pour Nathalie A., agent de police, l'achat des fournitures scolaires ne se fait pas à quelques jours de la rentrée. « J'ai traîné le pas. Habituellement, je fais le trousseau scolaire de mes enfants au mois d’août. Des problèmes personnels ont malheureusement changé mon planning habituel. Je fais partie des retardataires maintenant », reconnaît-elle.

Retrouvez l'intégralité de cet article dans la version numérique complète

Retournez à la rubrique Gabon Culture & Société Gabon

Laisser un commentaire

Filtered HTML

  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Balises HTML autorisées : <a> <em> <strong> <cite> <blockquote> <code> <ul> <ol> <li> <dl> <dt> <dd>
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.

Full HTML

  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.

Plain text

  • Aucune balise HTML autorisée.
  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.