Sport Gabon

Actualité Gabon Sports

Réhabilitation du stade de l'Amitié : Les Chinois sont là !

Depuis le 23 mai 2019, c’est désormais à l’Office national de développement du sport et de la culture (ONDSC) qu’incombe la gestion et l’entretien des infrastructures sportives construites dans le cadre de l'organisation des deux Coupes d'Afrique des nations (Can) par notre pays. Six mois après ce changement de cap, où en sommes-nous avec l’entretien et la réhabilitation des stades, surtout celui de l’Amitié ?

Infrastructures : Comment rentabiliser nos stades ?

Les stades de football construits à la faveur des deux Can (2 012 et 2 017) organisées par le Gabon ne sont pas du tout rentables au pays. C'est un fait ! Et avec la contraction des recettes budgétaires de l’État, l'entretien de ces infrastructures sportives pose problème. D'où l'état actuel de nos stades. Face à l'urgence de la situation, comment les rentabiliser ?

Judo : Jean Claude Djimbi à Osaka

La ville d’Osaka (Japon) abrite, du 22 au 24 novembre, le Grand Slam de judo, qualificatif pour les prochains Jeux olympiques d'été, qui auront lieu du 24 juillet au 9 août 2020 à Tokyo au Japon. Prennent part à cette compétition, 486 athlètes venus de 87 pays issus des différents continents (Afrique, Asie, Europe, Océanie, Amérique).

Basket-ball : Chris Silva Obame : la montée en puissance d'un rookie

Du côté des Heat de Miami, en NBA, Chris Silva Obame est, sans doute, l'une des plus grandes attractions de ce début de saison. En effet, depuis son arrivée au sein de la franchise de Floride et son match révélateur de pré-saison contre les Spurs de San Antonio, le 9 octobre dernier (16 points et 9 rebonds en seulement 14 minutes), l'international gabonais Chris Silva Obame ne cesse d'impressionner.

Panthères : Gare aux fins de matche !

Au terme de la rencontre remportée dimanche par le Gabon face à l'Angola, sur le score de 2 buts à 1, à Franceville, en match comptant pour la 2e journée des éliminatoires de la 33e édition de la Can 2021, le soulagement était perceptible sur le visage des joueurs et encadreurs des Panthères, tant notre équipe a souffert durant les 15 dernières minutes de la rencontre.

Pages