Ruddy Milama Zang (Sportive Athlétisme) : Ligne droite | Personnalités gabonaises | L'UNION | L'actualité du Gabon

Ruddy Milama Zang (Sportive Athlétisme) : Ligne droite

La meilleure des sprinteuses que le Gabon ait connue. Sur 60 comme sur 100 m, un phénomène d'explosivité... et le chrono qui allait avec. Dommage...

Née le 6 juin 1987 à Port-Gentil, Ruddy MILAMA ZANG est l'archétype de la sprinteuse. La puissance physique, l'explosivité dans les starts et un mental taillé 100 mètres, sans autre état d'âme que la ligne droite. Avec un double chrono à 11.03 en 2012, elle était aux portes du très-très haut niveau.

Ruddy MILAMA ZANG / Premières confirmations

Le monde l'a découverte dès 2008. Ruddy MILAMA ZANG, à peine 21 ans, est déjà en quart de finale olympique (Pékin). Un an plus tard le talent se confirme pleinement. En début de saison 2010, Ruddy MILAMA ZANG remporte le bronze sur 60 mètres plat lors des Championnats du monde indoor de Doha. Une médaille partagée avec la Jamaïcaine Sheri-Ann Brooks. Cette même année à Nairobi (Kenya), elle s'adjuge deux breloques individuelles aux Championnats d'Afrique: l'argent sur 100 mètres (record national en 11 s 15) derrière la Nigériane Blessing Okagbare, et le bronze sur 200 mètres en 23 s 59, après avoir amélioré son record national en demi-finale (23 s 55).

Sélectionnée dans l'équipe d'Afrique lors de la première édition de la Coupe continentale de Split, Ruddy MILAMA ZANG se classe troisième dans le relais 4 × 100 mètres aux côtés de Agnes Osazuwa, Oludamola Osayomi et Blessing Okagbare.

Ruddy MILAMA ZANG / Le meilleur

La saison suivante, lors des championnats de France le 29 juillet 2011 à Albi, Ruddy MILAMA ZANG remporte le 100 m, en 11' 09. Ce temps devient par la même occasion le record du Gabon. La trajectoire est quasi parfaite. En 2012, sa plus belle année, elle abaisse en 11 s 03 son record à Port-d'Espagne. Un temps que Ruddy MILAMA ZANG confirme aux championnats de France, à Angers. Ce même été, elle remporte le titre de championne d'Afrique à Porto-Novo, devant Blessing Okagbare. On l'attend donc aux Jeux de Londres, mais elle échoue en demi-finale.

Ruddy MILAMA ZANG / Ombre et lumière

Les pépins physiques ne l'ont ensuite pas épargnée. Pourtant en 2015, Ruddy MILAMA ZANG revient à son meilleur niveau. Elle réalise un excellent 11 s 08 à Greensboro (Usa). Mais au moment de confirmer son retour, les déboires que la Fédération gabonaise connaît avec l'IAAF, l'interdisent de toute participation internationale. Ruddy MILAMA ZANG ne sera pas aux championnats du monde de Pékin, ni aux Jeux africains de Brazzaville.

En 2016, elle se bat pour que ce différent entre le Gabon et l'IAAF s'aplanisse et que l'athlé national n'en soit pas otage. Ruddy MILAMA ZANG doit y laisser beaucoup d'énergie. Lors des Jeux de Rio, elle ne passera pas les séries (11.67).

La reverra-t-on au plus haut niveau ?

Retrouvez l'intégralité de cet article dans la version numérique complète

Retournez à la rubrique Gabon sport Gabon

Laisser un commentaire

Filtered HTML

  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Balises HTML autorisées : <a> <em> <strong> <cite> <blockquote> <code> <ul> <ol> <li> <dl> <dt> <dd>
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.

Full HTML

  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.

Plain text

  • Aucune balise HTML autorisée.
  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.