| Qui sommes nous ? |

L’Union aujourd’hui

Le quotidien L’UNION est aujourd’hui une référence en Afrique francophone. Totalement informatisée, sa Rédaction se compose d’une trentaine de journalistes, infographes, photographes, documentalistes, etc. qui oeuvrent à la rédaction et à l’illustration d’un quotidien paraissant 6 jours sur 7 sur 20 pages, voire sur 24 pages lorsque l’actualité est particulièrement chargée. Les illustrations sont en couleur en pages extérieures et centrales, les autres pages étant imprimées en noir et rouge ou simplement en noir. De nombreux journalistes pigistes, permanents ou occasionnels, collaborent avec la Rédaction. Les photographes de L’UNION utilisent des appareils numériques avec la possibilité de transférer leurs images par internet depuis le lieu de leurs reportages. En outre, L’UNION reçoit en temps réel des photographies d’agences de presse internationales, ce qui permet l’illustration des grands événements survenus dans le monde. La documentation et les archives de L’UNION comptent parmi les meilleures sources d’information du Gabon.

Depuis 1975, L’UNION conserve tous les journaux parus ainsi qu’une grande quantité de tirages photographiques. L’introduction du numérique a transformé le mode de gestion des images qui sont dorénavant archivées de façon durable et en toute sécurité. Les documents sélectionnés et indexés peuvent être retrouvés rapidement car accessibles en permanence. Depuis son passage à 20 pages, L’UNION a développé sa couverture de l’actualité nationale. Le journal propose à ses lecteurs des informations conformes aux attentes de son lectorat à travers ses rubriques permanentes : Politique, Economie, Société et Culture, Femmes, Télévision, Sports, Provinces, Etranger et Magazine. Mais, ses pages font aussi régulièrement de la place aux nouvelles locales rassemblées par ses correspondants permanents à Port-Gentil, Franceville-Moanda-Mounana et Oyem-Bitam. 30 ans après sa première parution quotidienne, L’UNION a diversifié son contenu rédactionnel et amélioré sa présentation. Il a toutefois respecté sa ligne éditoriale continuant à privilégier l’information nationale. Makaya a survécu à bien des vicissitudes, ayant même été interdit du 14 au 17 mai 1997. Des dessinateurs de talent ont créé des bandes dessinées et des personnages auxquels les Gabonais s’identifient. Après l’époque de Tita Abessolo de Levigot, voilà venu le temps des Gabonitudes de Lybec. Un peu d’impertinence ne peut nuire lorsque l’on s’attache par ailleurs à traiter l’information avec sérieux…

Le quotidien L’UNION est l’organe de presse écrite le plus important du Gabon tant par le volume d’informations traitées, le respect de sa ligne éditoriale, la quantité d’exemplaires vendus chaque jour, ses nombreux abonnés, la qualité de sa présentation avec une maquette renouvelée régulièrement, la qualité de son impression, la régularité de sa périodicité, etc. La publicité occupe environ 25 % de l’espace et utilise régulièrement la couleur, égayant ainsi la mise en pages du journal. Le journal vit donc chaque jour une révolution tranquille car les événements couverts sont toujours différents. Le Conseil d’administration appelle en permanence au respect de la déontologie journalistique afin de bâtir sur des bases solides sa crédibilité. Sa gestion est rigoureuse et, depuis l’année suivant sa privatisation, c’est-à-dire 1987, la société éditrice est bénéficiaire, rejoignant ainsi les entreprises citoyennes qui acquittent avec régularité leurs charges sociales, leurs taxes et l’impôt sur les sociétés. L’Etat ne contribue à la réussite exemplaire de cette entreprise de presse que par la dotation annuelle du fonds d’aide à la presse écrite privée sous la forme d’une subvention d’investissement totalement affectée au renouvellement de son matériel de production.

Les annonceurs qui recherchent des interlocuteurs compétents s’adressent à Publicom, département Communication-Publicité de SONAPRESSE, qui gère également un réseau d’affichage urbain ainsi que les visuels de l’aéroport de Libreville. Aujourd’hui la Société des Nouvelles Activités de Presse, en abrégé SONAPRESSE, emploie trente-sept permanents, principalement à la Rédaction du quotidien et huit collaborateurs stagiaires ou intermittents sans compter les nombreux pigistes et correspondants de l’intérieur qui concourent à la réalisation du journal.

 

actualité gabon
actualité gabon
Numero 13.925
du lundi 24 novembre 2014
39E ANNEE
EXPLOITATION PUBLICITÉ
SONAPRESSE, BP : 3849 Libreville
Tél.(00241) : 01.73.58.61
Fax.(00241) : 01.73.58.63
Contact Us

L'UNION SONAPRESSE

BP : 3849 Libreville

Tél.(00241) : 01.73.58.61
Fax.(00241) : 01.73.58.63

Email: union.sonapresse@gmail.com.

Abonnement

Toute l'actualité du Gabon dans votre Kiosque numérique :

L'Union, mon abonnement !

Près de 9000 lecteurs mensuels.

L'UNION