Violences post-électorales : Dix personnes déférées | Justice & Faits divers au Gabon | L'UNION | L'actualité du Gabon

Violences post-électorales : Dix personnes déférées

Suite aux arrestations intervenues à la suite des incidents du 31 août, après proclamation des résultats du scrutin du 27 août, 10 personnes ont été interpellées et présentées au parquet. Audience du mardi 27 septembre. Et délibéré à venir.

Certains ont été inculpés pour trouble à l'ordre public et pillages. D'autres pour incitation à la révolte. Deux procédures ont été classées sans suite. Les personnes concernées bénéficient d'une liberté provisoire. L'instruction suivant son cours, c'est le cas de Léon Paul Ng., inculpé pour incitation à la révolte et détention des tracts de nature à troubler la paix publique.

Six procédures en flagrant délit, relatives à six personnes, ont également été initiées. Les intéressés, présentés eux aussi lors de l'audience du 27 septembre dernier, ont été écroués à la maison d'arrêt de Libreville. Notamment, Enrique Ma., inculpé également pour incitation à la révolte, attroupement armé et menace contre l'autorité de l'État. Des faits dont il faudra répondre.

L'audience a été mise en délibéré pour le 4 octobre prochain. (Parue le 1/10/ 2016)


COE


Retrouvez l'intégralité de cet article dans la version numérique complète

Retournez à la rubrique Justice & Faits divers au Gabon Gabon
Laisser un commentaire

Filtered HTML

  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Balises HTML autorisées : <a> <em> <strong> <cite> <blockquote> <code> <ul> <ol> <li> <dl> <dt> <dd>
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.

Full HTML

  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.

Plain text

  • Aucune balise HTML autorisée.
  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.