Trafic de peaux de panthère à Libreville : Deux individus sous mandat de dépôt

La police judiciaire, en collaboration avec l'ONG Conservation Justice, a procédé à une nouvelle arrestation des braconniers présumés au quartier Petit-Paris, dans le 3e arrondissement de la commune de Libreville.

Il s'agit du Nigérian Innocent John Ogbonnaya et du Nigérien Fofana Mamadou. Le premier cité avait en sa possession deux peaux de panthère, qu'il a vite fait d'attribuer au second, dans la foulée de son arrestation.

Selon un membre de Conservation Justice, les deux individus appréhendés étaient dans leur viseur depuis longtemps. Mais à plusieurs reprises, ils ont toujours su passer entre les mailles des filets tendus par les services compétents pour les prendre en flagrant délit.

Puis, arrive ce mardi dernier 5 avril. Innocent John Ogbonnaya et Fofana Mamadou sont signalés du côté de Petit-Paris.

Peu de temps après, une équipe de la police judiciaire, alertée par les membres de Conservation Justice, arrive sur les lieux. Un des trafiquants présumés, Innocent John Ogbonnaya, positionné dans un endroit discret, porte sur lui un sac contenant des peaux de panthère. Très vite identifié par les policiers, il est rapidement neutralisé. Pour se dédouaner, il tente de mener les agents de police en bateau en leur indiquant que les peaux de panthère ne sont pas les siennes, mais appartiendraient plutôt à Fofana Mamadou.


AEE


Retrouvez l'intégralité de cet article dans la version numérique complète

Retournez à la rubrique Justice & Faits divers au Gabon Gabon
Laisser un commentaire

Filtered HTML

  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Balises HTML autorisées : <a> <em> <strong> <cite> <blockquote> <code> <ul> <ol> <li> <dl> <dt> <dd>
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.

Full HTML

  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.

Plain text

  • Aucune balise HTML autorisée.
  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.