Lutte antidrogue à Franceville : le cultivateur de chanvre indien | Justice & Faits divers au Gabon | L'UNION | L'actualité du Gabon

Lutte antidrogue à Franceville : le cultivateur de chanvre indien

Raphaël Kombi, un compatriote de 55 ans qui cultivait du chanvre indien dans sa plantation, vient d'être mis hors d'état de nuire, par l'antenne de l'Office central de lutte antidrogue (Oclad) du Haut-Ogooué, basée à Franceville.

Informés de l'existence du champ en question, les agents de l'Oclad se sont rendus à Moanda, chef-lieu du département de la Lébombi-Leyou (Haut-Ogooué), où réside le mis en cause, pour procéder à son interpellation. Aussi Raphaël Kombi est-il appréhendé à son lieu de travail - il exerce comme agent de sécurité à Socoba -, sur l'axe Moanda-Gare ferroviaire.

L'individu a du cannabis dans ses poches quand il est mis aux arrêts. De quoi confirmer les soupçons portés à son endroit.

Raphaël Kombi cueilli, il ne reste plus aux policiers qu'à prendre la direction de la fameuse plantation, située à plus de 5 km de la gare ferroviaire de Moanda, en allant vers Mboungou-Badouma. Quelques minutes de marche, et les voilà au beau milieu d'un champ d'herbe fraîche de cannabis, associée à d'autres cultures.

Au total, dix-neuf pieds de chanvre indien sont déracinés, puis acheminés jusqu'aux locaux de l'antenne de l'Oclad, à Franceville. Lors de l'interrogatoire, Raphaël Kombi a fait quelques confidences aux flics.

N.O.

Retrouvez l'intégralité de cet article dans la version numérique complète

Retournez à la rubrique Justice & Faits divers au Gabon Gabon

Laisser un commentaire

Filtered HTML

  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Balises HTML autorisées : <a> <em> <strong> <cite> <blockquote> <code> <ul> <ol> <li> <dl> <dt> <dd>
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.

Full HTML

  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.

Plain text

  • Aucune balise HTML autorisée.
  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.