Lambaréné/ Après la découverte du corps criblé de balles... : Confondu par les enquêteurs | Justice & Faits divers au Gabon | L'UNION | L'actualité du Gabon

Lambaréné/ Après la découverte du corps criblé de balles... : Confondu par les enquêteurs

Il aura suffi d'une audition pour confondre Michel N. Seule une personne ayant été sur la scène du crime pouvait évoquer ces détails.

La mort d'Alain Mapika (25 ans) ne restera pas impunie. Après la découverte du corps criblé de balles, les enquêteurs ont resserré les filets sur un autre villageois, Michel Ndembi, (50 ans). Contrairement aux premières hypothèses, Alain Mapika n'aurait pas trouvé la mort au cours d’une partie de chasse. Il s'agirait plutôt d'un acte prémédité. Et les soupçons se sont d'emblée tournés vers le quinquagénaire, lequel nourrissait une haine viscérale à l'encontre du défunt.

Durant son interrogatoire, le présumé criminel n'aura cessé de donner des détails de la plus grande précision sur le lieu du crime. Conscient d'être tombé dans le piège des agents, il ne restait plus à N. que d'avouer la vérité. Selon ses propres dires, il se serait rendu en forêt, 24 heures avant la victime. Parfaitement au courant de ses déplacements, il aurait surpris Alain Mapika, assoupi à côté d'un feu de bois. Le présumé meurtrier n'hésite pas et fait feu. La nuit du 30 juin qui suit, des pêcheurs découvrent le corps sans vie, et alertent les habitants du village Keri. Les enquêteurs ne tardent pas à clore leur enquête. L'individu a été déféré et écroué. (Paru le 12/7/20016)



Retrouvez l'intégralité de cet article dans la version numérique complète

Retournez à la rubrique Justice & Faits divers au Gabon Gabon
Laisser un commentaire

Filtered HTML

  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Balises HTML autorisées : <a> <em> <strong> <cite> <blockquote> <code> <ul> <ol> <li> <dl> <dt> <dd>
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.

Full HTML

  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.

Plain text

  • Aucune balise HTML autorisée.
  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.