Interpellé pour coups et blessures : Cumul d'erreurs | Justice & Faits divers au Gabon | L'UNION | L'actualité du Gabon

Interpellé pour coups et blessures : Cumul d'erreurs

Issa A. (56 ans) a été écroué hier à la maison d'arrêt de Libreville. Violences et falsifications.

Les faits se déroulent le lundi 25 juillet, aux environs de 16 heures. D. M.K aurait accusé le mis en cause d'avoir l'intention d'accaparer toutes les parcelles situées entre les rails et la cité-Sétrag (Libreville). Une altercation éclate entre les deux hommes. D. M.K déclare que son adversaire, qui tient un trousseau de clés dans sa main, lui aurait donné un coup sur le visage, fendant ainsi sa lèvre supérieure. Perdant l'équilibre, D.M.K s’écroule au sol, tordu de douleur.

Issa A. lui assène ensuite un coup de pied. D. M.K se retrouve avec la cheville foulée. Il sera conduit au Centre hospitalier universitaire de Libreville (Chul) et en ressortira avec 21 jours d'incapacité de travail.

D.M.K saisit la BSPJ. Celle-ci se rend au domicile d'Issa. Au cours de la fouille, les gendarmes trouvent un récépissé de carte nationale d'identité gabonaise, un acte de naissance établi au Cameroun et un faux jugement supplétif d'acte de naissance. En fallait-il plus pour qu'il soit incarcéré, hier, à "Sans-Famille" ? (Paru le 29/07/2016)



Retrouvez l'intégralité de cet article dans la version numérique complète

Retournez à la rubrique Justice & Faits divers au Gabon Gabon
Laisser un commentaire

Filtered HTML

  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Balises HTML autorisées : <a> <em> <strong> <cite> <blockquote> <code> <ul> <ol> <li> <dl> <dt> <dd>
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.

Full HTML

  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.

Plain text

  • Aucune balise HTML autorisée.
  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.