Interpellation d'un journaliste-reporter : trouble à l'ordre public ! | Justice & Faits divers au Gabon | L'UNION | L'actualité du Gabon

Interpellation d'un journaliste-reporter : trouble à l'ordre public !

En garde à vue depuis le 17 juin dernier au commissariat de police de Tchibanga, notre confrère Juldas Biviga est désormais incarcéré à la prison centrale locale, dans l'attente de son procès fixé au 29 juin prochain.

Son arrestation, explique-t-on, fait suite à la décision du gouvernement d’interdire les activités de la Convention nationale des syndicats du secteur éducation (Conasysed) « pour trouble à l'ordre public ».

Journaliste-reporter en service à Radio Massanga et correspondant de plusieurs médias publics et privés (Radio Gabon, Gabon Télévisions et Télé Africa) dans la province de la Nyanga, Biviga avait réalisé une interview avec un leader syndical de la Conasysed, Marcel Libama, lui aussi incarcéré actuellement à la prison centrale de Tchibanga pour « diffamation par voie de presse » contre le procureur de la République près le tribunal de première instance de Tchibanga, Jean Pierre Boungoulou. Le journaliste est, lui, poursuivi pour « complicité » de ce délit.

Marcel Libama se trouvait à Tchibanga, à la demande de ses pairs de la Conasysed, pour le procès d'un délégué syndical provincial, Cyprien Mougouli, alors détenu à la prison centrale de Tchibanga, qui a recouvré sa liberté jeudi après avoir purgé sa peine pour... diffamation contre le procureur de Tchibanga !

JNE

Retrouvez l'intégralité de cet article dans la version numérique complète

Retournez à la rubrique Justice & Faits divers au Gabon Gabon

Laisser un commentaire

Filtered HTML

  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Balises HTML autorisées : <a> <em> <strong> <cite> <blockquote> <code> <ul> <ol> <li> <dl> <dt> <dd>
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.

Full HTML

  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.

Plain text

  • Aucune balise HTML autorisée.
  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.