Incendie au marché de la foire centrale d'Oyem : Des dégâts matériels

Un incendie d’une rare violence a réduit en cendres, dans la nuit de mercredi à jeudi, le marché de la foire centrale situé en plein centre-ville de la commune d'Oyem, causant d’importants dégâts matériels.

D'après de nombreux témoins, le feu se serait déclenché, entre 1 h 00 et 2 h 00 du matin, dans une maison en planches située à proximité de l’église Béthanie. Avant que les flammes ne se propagent rapidement, jusqu'au marché de la foire centrale, situé dans le même périmètre.

La violence des flammes et, surtout, le manque de voies d'accès pouvant permettre aux sapeurs-pompiers d'intervenir rapidement pour anéantir le foyer d'incendie ont été tels que plusieurs boutiques électroménagers et échoppes sont parties en fumée. Même la chaîne de solidarité formée par des commerçants, tirés de leur sommeil, n'a pas suffi pour vaincre le feu qui a tout ravagé sur son passage.

En fin de compte, le bilan, déjà très lourd, en attendant une expertise complète de la situation, est évalué à des centaines de millions de nos francs. Et pour cause. Beaucoup de commerçants, en majorité des Ouest-Africains, ont perdu des stocks entiers de marchandises en plus des locaux (souvent en planches) où ils exerçaient leurs activités. Seuls les produits se trouvant dans des boutiques construites en matériaux durables ont échappé aux flammes.

A.N.S.

Retrouvez l'intégralité de cet article dans la version numérique complète

Retournez à la rubrique Justice & Faits divers au Gabon Gabon

Laisser un commentaire

Filtered HTML

  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Balises HTML autorisées : <a> <em> <strong> <cite> <blockquote> <code> <ul> <ol> <li> <dl> <dt> <dd>
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.

Full HTML

  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.

Plain text

  • Aucune balise HTML autorisée.
  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.