Tennis de table : Franck Ambourouet au pinacle | Gabon sport | L'UNION | L'actualité du Gabon

Tennis de table : Franck Ambourouet au pinacle

C'est sans véritable opposition qu'il a remporté le tournoi. Le vainqueur a été sans pitié pour l'international béninois Marouf Sériki, qu'il a battu par 4 sets à 0.

LA quatrième édition de l'open de tennis de table, sponsorisé par l'homme d'affaires malien Seydou Kane, a connu son épilogue le week-end écoulé avec le sacre de Franck Ambourouet, devant l'international béninois Marouf Sériki.

Ce tournoi, qui s'est déroulé toute la journée de dimanche au Club pongiste de Libreville (CPL), n'a pas drainé grand monde, comme ce fut le cas lors des précédentes éditions. Une compétition marathon de plus de 9 heures qui a enregistré 24 joueurs venus des clubs de Libreville, Port-Gentil et du Bénin.

Tout a commencé par la phase des préliminaires, suivie des quarts de finales. Ces deux étapes terminées, l'on est passé aux demi-finales. En première heure, on a assisté au face à face entre Franck Ambourouet et Junior Bassenguet, tout deux Gabonais. Cette opposition a tourné à l'avantage du premier cité (3 sets 0).

En deuxième heure, l'international béninois s'est défait du tendre Freddy Obame sur un score identique. En finale, dans une partie arbitrée par Christopher Onwuku, le pongiste gabonais Franck Ambourouet, plus déterminé et évoluant sur ses terres et devant un public acquis à sa cause, n'a pas eu trop de difficulté à disposer du Béninois Marouf Sériki, sur le score sans appel de 4 sets à o.



Retrouvez l'intégralité de cet article dans la version numérique complète

Retournez à la rubrique Gabon sport Gabon
Laisser un commentaire

Filtered HTML

  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Balises HTML autorisées : <a> <em> <strong> <cite> <blockquote> <code> <ul> <ol> <li> <dl> <dt> <dd>
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.

Full HTML

  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.

Plain text

  • Aucune balise HTML autorisée.
  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.