Panthères du Gabon : Le mal est plus profond | Gabon sport | L'UNION | L'actualité du Gabon

Panthères du Gabon : Le mal est plus profond

Les deux dernières sorties perdues respectivement devant le Maroc (0 - 3) en qualification de la Coupe du monde 2018, puis contre le Bénin (0 – 1), en match amical, ont laissé bon nombre d’incertitudes sur l’avenir des Panthères.

Sur le terrain, c’est une équipe qui a affiché des lacunes sur les flancs défensifs, en milieu de terrain et en attaque. Mais aussi au niveau des individualités. Plus que l’arrière-garde qui a concédé quatre buts, c’est davantage la division médiane qui a illustré la faillite des fauves gabonais.

L’absence des joueurs créatifs (dans la dernière ou avant-dernière passe) que peuvent être Guelor Kanga et Lévy Madinda peut être une explication plus que crédible. Comme si les limites dans le jeu et l’engagement ne suffisaient pas, voilà que divers comportements ont nui à l’équilibre et la cohésion de l’équipe. Au point de créer aujourd’hui une crainte à l’ampleur non quantifiable sur l’avenir des Panthères.

Il est clairement nécessaire de mettre les choses au point, si ce n’est de les remettre en place. Pour que les binationaux, Pierre-Emerick Aubameyang en tête de file, pourtant capitaine de l’équipe et revenu en sélection après une bouderie de plusieurs mois, respectent davantage la tribune qui a aidé à booster la carrière de la plupart d'entre eux. Sans oublier que d’énormes sommes d’argent ont été déboursées pour les convaincre de porter un maillot qui n’était pas leur première option à l’heure de commencer leurs carrières.



Retrouvez l'intégralité de cet article dans la version numérique complète

Retournez à la rubrique Gabon sport Gabon
Laisser un commentaire

Filtered HTML

  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Balises HTML autorisées : <a> <em> <strong> <cite> <blockquote> <code> <ul> <ol> <li> <dl> <dt> <dd>
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.

Full HTML

  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.

Plain text

  • Aucune balise HTML autorisée.
  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.