Ligue africaine des champions retour / CF Mounana-WAC de Casablanca

Battu à l’aller par le Wydad Athletic club de Casablanca (1-0), le CF Mounana, sans convaincre au plan du jeu, a réussi à rétablir l’équilibre dans le temps additionnel par Hamidou Synayoko, qui convertissait de la tête un coup franc : 1-0 (90+3).

Ce but déclenche le courroux des supporteurs wydadis, qui envahissent l’aire de jeu, agressent le 4e arbitre, Henri Duvalier Mouandjo Kalla, avant d'installer un petit désordre très vite maîtrisé.

Joueurs, encadreurs techniques et dirigeants du WAC ne seront sortis de leur crispation qu’au terme de l’épreuve fatidique des tirs au but. Une session au cours de laquelle les Wydadis font montre d’adresse et de lucidité. Au contraire de leurs homologues gabonais, qui perdent donc par 4 tirs contre 5. L’attaquant de couloir Cédric Ondo Biyoghé, auteur d'un match moyen, sera le tireur malchanceux chez les locaux, celui-ci ayant vu son essai repoussé par le gardien de but Zouhair Laaroubi.

Mais en plus de l’enjeu et, surtout, de la canicule dans un stade Monedan qui connaît ce samedi une assez forte affluence, les Wydadis appliquent méthodiquement l’option tactique mise en place par le coach Houcine Ammouta : le 4-2-3-1. Un schéma bien pensé, du fait de l'absence de percussion et d’efficacité chez les Mounanais.

Retrouvez l'intégralité de cet article dans la version numérique complète

Retournez à la rubrique Gabon sport Gabon

Laisser un commentaire

Filtered HTML

  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Balises HTML autorisées : <a> <em> <strong> <cite> <blockquote> <code> <ul> <ol> <li> <dl> <dt> <dd>
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.

Full HTML

  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.

Plain text

  • Aucune balise HTML autorisée.
  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.