Football/Après le match amical international entre le Gabon et la Mauritanie (0-2) de samedi dernier/Les Panthères gabonaises à la loupe : Un groupe qui manque de cohésion sur le terrain | Gabon sport | L'UNION | L'actualité du Gabon

Football/Après le match amical international entre le Gabon et la Mauritanie (0-2) de samedi dernier/Les Panthères gabonaises à la loupe : Un groupe qui manque de cohésion sur le terrain

• Didier Ovono : ses coups de gueule contre sa défense et son milieu n’ont rien changé à la physionomie du match contre les Mourabitounes. Il a juste empêché que le score ne soit plus lourd pour les Panthères, grâce à de belles sorties. La note 5/10

• Bruno Ecuele Manga : son entente avec Appindangoye était loin d’être parfaite et aurait pu être préjudiciable à certains moments. Une partie à vite oublier. La note : 4/10

• Aaron Appidangoye : le guerrier a perdu son âme et commis quelques erreurs. Il y avait quelque chose de cassé en lui. Et ce n’est pas le fait d’être en vacances avant la rencontre contre les Mauritaniens qui justifie cela. La note: 4/10

• Benjamin Zé Ondo : au lieu de râler sottement contre certains de ses coéquipiers, qui lui demandaient de prendre son couloir ou de jouer plus vite, le jeune latéral aurait été mieux inspiré de les écouter. Il aurait sans doute fait un meilleur match. La note : 4/10

• Lloyd Palun : no comment. La note : 3,5/10

• André Poko : on a senti que cela faisait longtemps qu’il n’avait pas évolué au poste de milieu défensif. Mais il a retrouvé ses automatismes au fil de la partie. Grâce à son engagement habituel et quelques remontrances du banc de touche. La note : 5/10

Guelor Kanga Kaku : de son match, moyen, on retient son éternelle combativité, ses retours en défense et son envie de construire le jeu. Sans plus. La note : 5/10

• Samson Mbingui : sa belle frappe à la 80e, arrêtée par le portier des Mourabitounes, a été sa plus belle réalisation. Desservi par l’animation générale du milieu de terrain et de l’attaque, il s’est escrimé en vain. La note : 4,5/10

• Gaëtan Missi Mezu : c’est le petit nouveau qui a eu peur de mal faire. Alors, il est resté scotché aux consignes du sélectionneur. Mais on a senti que lorsqu’il aura un peu plus confiance en lui, il pourra faire de belles choses. Mais pour le moment, cela est bien insuffisant. La note : 4/10

• Frédéric Bulot : vraiment loin de son meilleur niveau. Un ou deux centres réussis, quelques tentatives d’accélération, ne peuvent gommer le sentiment qu’il peut faire mieux que ce qu’il a proposé samedi dernier. La note : 4/10

• Malick Evouna : son penalty est à l’image de son match : raté. Totalement. On ne peut comprendre sa difficulté à jouer dos au but (ce qui est supposé être dans ses cordes) ou ses contrôles de balle approximatives. Une rencontre contre les Mauritaniens à vite oublier. La note : 3/10

• Axel Meye : il n’est pas habituel d’évoquer le match d’un remplaçant, mais cela aurait été injuste de ne pas le faire. Car, entré à la 55e, Meye a apporté une rage de vaincre et une percussion qui manquaient aux Panthères jusque-là. Généreux dans ses efforts, prenant des coups, il a fait trembler la défense des Mourabitounes. Tout le contraire de Yohan Lengoualama entré à la 75e minute. La note : 5,5/10.


S.A.M.


Retrouvez l'intégralité de cet article dans la version numérique complète

Retournez à la rubrique Gabon sport Gabon
Laisser un commentaire

Filtered HTML

  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Balises HTML autorisées : <a> <em> <strong> <cite> <blockquote> <code> <ul> <ol> <li> <dl> <dt> <dd>
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.

Full HTML

  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.

Plain text

  • Aucune balise HTML autorisée.
  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.