Football : Première journée du championnat féminin "Tchibanga-2017"

Finaliste malheureuse lors de la précédente édition, l’équipe du Woleu-Ntem s’est facilement imposée face à la sélection de l’Ogooué-Maritime, sur le score de 3-0.

Elle prend les commandes de la poule B, dès l'ouverture de la 3e édition du Championnat national féminin, qui se dispute depuis lundi dernier dans la ville de Tchibanga (Nyanga). Quant à l'équipe locale (Munadji 76), elle a été contrainte au nul par la formation du Haut-Ogooué (0-0), au terme du temps réglementaire.

Victorieuses l’an dernier face à la province du Woleu-Ntem (2-1), les pouliches du coach Arsène Coco ont croisé une équipe de Mbilasuku portée par sa gardienne et capitaine Alice Mbindjou, auteure de plusieurs arrêts au cours de cette partie.

Ce match nul n’est pas une surprise pour les observateurs. Lors des deux dernières éditions, les deux équipes s'étaient déjà affrontées à deux reprises, avec une victoire de part et d’autre. En 2015, Mbilasuku s’était imposé (2-1). L’année suivante, Munadji 76 avait pris sa revanche sur le score de 5-2.

Ce match nul et vierge est donc somme toute logique, d’autant que les deux formations ont fait preuve de maladresses dans la finition. Surtout l’équipe de la Nyanga. Ange Voumbi, positionnée à la pointe de l’attaque, ayant galvaudé deux occasions franches en première période (12e et 15e minutes).

Retrouvez l'intégralité de cet article dans la version numérique complète

Retournez à la rubrique Gabon sport Gabon

Laisser un commentaire

Filtered HTML

  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Balises HTML autorisées : <a> <em> <strong> <cite> <blockquote> <code> <ul> <ol> <li> <dl> <dt> <dd>
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.

Full HTML

  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.

Plain text

  • Aucune balise HTML autorisée.
  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.