Cyclisme : Geoffroy Ngandamba rebelote | Gabon sport | L'UNION | L'actualité du Gabon

Cyclisme : Geoffroy Ngandamba rebelote

dimanche 13 mai 2018 est mémorable pour le cycliste altogovéen Geoffroy Ngandamba. En gagnant aussi la deuxième étape (Bongoville-Franceville-Bongoville) de la "Course anniversaire", avec un temps de 4 h 46’ 21’’, il réalise un sans-faute au terme de l’édition inaugurale de ladite course commémorant les 25 ans de la mort d’Albertine Amissa Bongo, autrefois marraine de la Fédération gabonaise de cyclisme (Fégacy).

Raison pour laquelle Solange Mabignath, présidente exécutive de la Fondation Amissa Bongo, assiste le président de la Fégacy, Maurice-Nazaire Embinga. Qui, par ailleurs, bénéficie du soutien de la famille de la regrettée Amissa Bongo. D'où la présence effective de Malika Bongo Ondimba.

Le départ de ce rendez-vous cycliste est donné à Bongoville, dans une ambiance de fête entretenue par un groupe socioculturel du cru, par Cécilia Ndjavé-Ndjoye, à l’entrée de l’hôtel Amissa. Sous un temps clément, de quoi accompagner la volonté et l’ambition des cadors de la petite reine nationale de laisser en rade le « Ntsa » altogovéen, déjà vainqueur la veille.

Du coup, rien ne présage un nouveau succès de l’autochtone Geoffroy Ngandamba, surveillé comme de l’huile sur le feu par ses adversaires. Tels qu’Ekobena qui, à la hauteur du cimetière municipal du chef-lieu du département de Djouori-Agnili, entreprend une échappée de 38 minutes. Ephrem, finalement, baisse pavillon aux environs du village Eyouga-Lengori.



MIKOLO-MIKOLO



Retrouvez l'intégralité de cet article dans la version numérique complète

Retournez à la rubrique Gabon sport
Laisser un commentaire

Filtered HTML

  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Balises HTML autorisées : <a> <em> <strong> <cite> <blockquote> <code> <ul> <ol> <li> <dl> <dt> <dd>
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.

Full HTML

  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.

Plain text

  • Aucune balise HTML autorisée.
  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.