CAN-2017/Demi-finale : Burkina Faso : homogène et collectif

De plus, quatre des titulaires de l’équipe actuelle ont joué la finale de 2013.

Pour la troisième fois de son histoire, le Burkina Faso va disputer une demi-finale de CAN, après 1998 et 2013. Les Étalons espèrent faire aussi bien qu’il y a quatre ans, lorsqu’ils avaient atteint la finale en Afrique du Sud, après avoir sorti le Ghana à ce stade de la compétition.

Cette fois c’est un autre grand du continent qui se dresse devant eux. Et nombreux sont ceux qui se demandent si les Burkinabè peuvent franchir l’obstacle égyptien. Les spécialistes pensent qu’ils en ont les capacités. Le premier atout reste l’homogénéité du groupe et le collectif qui lui ont permis jusqu’ici de se tirer d’affaires. Ensuite, il y a la capacité du capitaine Charles Kabore à réguler en milieu. Sur le terrain, c’est lui le véritable leader du groupe.

Enfin, il y a Aristide Bancé. Dans son rôle de joker, l’attaquant de l’Asec d’Abidjan se présente depuis le début de cette CAN comme le porte-bonheur de son équipe, chaque fois qu’il rentre en cours de partie. Il est impliqué dans deux des six buts de sa sélection dans la compétition. Le dernier élément rassurant pour les Burkinabè, c’est leur expérience du haut niveau. Quatre des onze titulaires du groupe actuel ont disputé la finale de 2013 : Kaboré, Koné, Bancé et Nacoulma.



Retrouvez l'intégralité de cet article dans la version numérique complète

Retournez à la rubrique Gabon sport Gabon
Laisser un commentaire

Filtered HTML

  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Balises HTML autorisées : <a> <em> <strong> <cite> <blockquote> <code> <ul> <ol> <li> <dl> <dt> <dd>
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.

Full HTML

  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.

Plain text

  • Aucune balise HTML autorisée.
  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.