Présidentielles 2016/Contentieux électoral : Jean Ping saisit à nouveau la haute juridiction

Les avocats de Jean Ping, ancien candidat à l'élection présidentielle du 27 août dernier, ont, récemment, saisi la Cour constitutionnelle.

ET ce, conformément à la loi organique de cette juridiction, aux fins de lui demander la révision des décisions n°50/CC et n°52/CC du 23 septembre 2016 relatives au contentieux électoral et à la proclamation des résultats du scrutin présidentiel. C'est ce qui sort de leur conférence de presse organisée, en milieu de semaine, à Libreville.

D'une manière générale, après avoir présenté leurs arguments aux hommes et femmes des médias, les avocats de M. Ping ont souligné que leur recours a pour objectif de conduire la Cour constitutionnelle à décider que : "Les résultats de 21 bureaux de vote du 2e arrondissement de Libreville ne soient pas annulés en ce que les procès-verbaux produits par la partie défenderesse sont des faux fabriqués par lui-même ; les résultats du Haut-Ogooué sont révisés après confrontations des procès-verbaux détenus par tous les candidats et ceux de la Cénap ; en conséquence proclamer vainqueur de l'élection présidentielle du 27 août 2016 sur la base des résultats issus des procès-verbaux confrontés de tous les candidats et ceux de la Cénap."



Retrouvez l'intégralité de cet article dans la version numérique complète

Retournez à la rubrique Gabon politique Gabon
Laisser un commentaire

Filtered HTML

  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Balises HTML autorisées : <a> <em> <strong> <cite> <blockquote> <code> <ul> <ol> <li> <dl> <dt> <dd>
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.

Full HTML

  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.

Plain text

  • Aucune balise HTML autorisée.
  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.