Opposition/Fusion avortée entre le FDC et le MPDR : Ben Mongaryas accuse Ntoutoume Emane | Gabon politique | L'UNION | L'actualité du Gabon

Opposition/Fusion avortée entre le FDC et le MPDR : Ben Mongaryas accuse Ntoutoume Emane

Selon le président du Front démocratique et culturel, l'ancien Premier ministre d'Omar Bongo Ondimba serait responsable de l'échec de la tentative de rapprochement entre sa formation politique et le Mouvement patriotique et démocratique pour la refondation. Toute chose que ce leader a dénoncé, à travers un communiqué de presse, parvenu à notre rédaction le 2 du mois en cours.

POURQUOI le Front démocratique et culturel (FDC) de Quentin Ben Mongaryas n'a pu organiser, comme prévu, le 22 décembre dernier, à l'hôtel Triomphal, son congrès qui aurait débouché sur une fusion avec le Mouvement patriotique et démocratique pour la refondation (MPDR) de Jean-François Ntoutoume Emane ?

Loin de la frénésie constatée sur les réseaux sociaux, le leader du FDC a tenu à apporter sa part de vérité par le biais d'un communiqué de presse qu'il a fait parvenir à notre rédaction, le 2 janvier dernier. Et dans lequel, il impute la responsabilité de l'échec du congrès à l'ancien Premier ministre d'Omar Bongo Ondimba et à son état-major. En ce sens que, selon lui, M. Ntoutoume Emane n'aurait pas respecté les termes de leur accord en s'abstenant notamment de prendre en charge les délégués du Moyen-Ogooué, de s'acquitter des frais de transport des militants de Libreville, de mettre à la disposition des délégués des bus de transport à des endroits précis de ramassage, etc.



Retrouvez l'intégralité de cet article dans la version numérique complète

Retournez à la rubrique Gabon politique Gabon
Laisser un commentaire

Filtered HTML

  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Balises HTML autorisées : <a> <em> <strong> <cite> <blockquote> <code> <ul> <ol> <li> <dl> <dt> <dd>
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.

Full HTML

  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.

Plain text

  • Aucune balise HTML autorisée.
  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.