Legislatives : Jean Eyeghe Ndong se justifie | Gabon politique | L'UNION | L'actualité du Gabon

Legislatives : Jean Eyeghe Ndong se justifie

Le sénateur du 1er siège du deuxième arrondissement de Libreville était face aux populations de sa circonscription électorale le week-end écoulé. Occasion pour lui de motiver sa position selon laquelle le camp politique de Jean Ping ne doit pas aller au prochain scrutin législatif.

L'ANCIEN Premier ministre sous feu Omar Bongo Ondimba, Jean Eyeghe Ndong, par ailleurs sénateur du 1er siège du deuxième arrondissement de Libreville, a animé une causerie politique, le week-end écoulé à sa permanence politique sise au quartier Nkembo. Le principal sujet à l'ordre du jour était la position qu'il défend sur la participation ou non de la Coalition pour la nouvelle République (CNR), formée autour de Jean Ping, aux élections législatives prévues le 28 avril 2018 au plus tard. Selon le parlementaire, ce camp politique ne doit pas prendre part à ce scrutin.

Pour justifier sa position, Eyenghe Ndong brandit des arguments qu'il qualifie de "contentieux". Le premier est que "les résultats de la Présidentielle d'août 2016 ont été truqués". Le second est relatif "aux morts enregistrés le 31 août 2016 lors de l'attaque du quartier général de Jean Ping, alors principal candidat de l'opposition". A cela, l'orateur a ajouté l'existence des "prisonniers politiques".

Retrouvez l'intégralité de cet article dans la version numérique complète

Retournez à la rubrique Gabon politique Gabon

Laisser un commentaire

Filtered HTML

  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Balises HTML autorisées : <a> <em> <strong> <cite> <blockquote> <code> <ul> <ol> <li> <dl> <dt> <dd>
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.

Full HTML

  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.

Plain text

  • Aucune balise HTML autorisée.
  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.