Journée nationale du Drapeau : Ali Bongo Ondimba échange avec des chefs de quartiers | Gabon politique | L'UNION | L'actualité du Gabon

Journée nationale du Drapeau : Ali Bongo Ondimba échange avec des chefs de quartiers

Au terme de la cérémonie protocolaire de la célébration de la 8e édition de la Journée nationale du Drapeau, le chef de l’État, Ali Bongo Ondimba, s'est entretenu avec les chefs de quartiers des communes de Libreville, Owendo et Akanda présents à cette manifestation.

Le numéro un gabonais a rappelé à ses interlocuteurs l'importance de leur mission, tout en les encourageant à s'investir davantage auprès de leurs administrés. D'autant plus que, au quotidien, ces auxiliaires de commandement sont généralement appelés à se prononcer sur diverses situations auxquelles font face les populations. A ce titre, il n'est pas rare qu'ils s'investissent dans la pacification des relations, la résolution des litiges fonciers, les querelles de voisinage, les disputes conjugales, etc. C'est dire que, aux yeux de leurs administrés, leur rôle revêt une importance toute particulière.

A l'issue de ces échanges avec le chef de l’État, les auxiliaires de commandement n'ont pas caché leur satisfaction. Tant ils ont trouvé, en Ali Bongo Ondimba, une oreille attentive, déterminée et disposée à résoudre autant que faire se peut les difficultés auxquelles ils sont confrontés régulièrement dans l'exercice de leurs fonctions.

Retrouvez l'intégralité de cet article dans la version numérique complète

Retournez à la rubrique Gabon politique Gabon

Laisser un commentaire

Filtered HTML

  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Balises HTML autorisées : <a> <em> <strong> <cite> <blockquote> <code> <ul> <ol> <li> <dl> <dt> <dd>
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.

Full HTML

  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.

Plain text

  • Aucune balise HTML autorisée.
  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.