École d'état-major de Libreville : La 19e promotion sur le pont

Parrainée par le chef du gouvernement, Emmanuel Issoze Ngondet, elle comprend 60 officiers stagiaires ressortissants de 19 pays du continent.

TRADITION respectée, hier, à l'École d'état-major de Libreville (EEML), où s'est déroulée la double cérémonie de parrainage et de remise des insignes, marquant ainsi la fin du cycle académique de la 19e promotion de cet établissement.

Parrain de cette cuvée, le Premier ministre, Emmanuel Issoze Ngondet, avait à ses côtés, entre autres, le ministre des Affaires présidentielles et de la Défense nationale, Étienne Massard Kabinda, l'ambassadeur Haut Représentant de la France au Gabon, Dominique Renaux.

En tout, 60 officiers stagiaires originaires de 19 nations africaines ont été primés dont, pour la première fois, un ressortissant d'un pays anglophone. Les lauréats de la promotion "Emmanuel Issoze Ngondet" ont su, au dire des différents intervenants, relever les exigences pédagogiques attachées à leur formation militaire intensive supérieure de 1er niveau. Les uns et les autres ont souligné "l'abnégation, le travail, la générosité dans l'effort et de solidarité" manifestés par les impétrants tout au long de leur stage. Ils ont ainsi mieux appréhender les enjeux et défis auxquels est confronté notre continent.



Retrouvez l'intégralité de cet article dans la version numérique complète

Retournez à la rubrique Gabon politique Gabon
Laisser un commentaire

Filtered HTML

  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Balises HTML autorisées : <a> <em> <strong> <cite> <blockquote> <code> <ul> <ol> <li> <dl> <dt> <dd>
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.

Full HTML

  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.

Plain text

  • Aucune balise HTML autorisée.
  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.