Utilisation du Mercure : l'éliminer dans l’exploitation de l’or | Gabon économie | L'UNION | L'actualité du Gabon

Utilisation du Mercure : l'éliminer dans l’exploitation de l’or

L’auditorium du ministère des Eaux et Forêts, chargé de l’Environnement et du Développement durable, a servi dernièrement de cadre à l’atelier national de formation du plan d’action à la convention de Minamata sur l'utilisation du mercure.

L’objectif de ces assises était de formuler un plan d’action national pour l’élimination de l’utilisation du mercure dans l’exploitation artisanale et à petite échelle de l’or.

Les réflexions étaient orientées sur la question de savoir comment circonscrire et proposer des mesures idoines pour protéger l’environnement des impacts des exploitations artisanales et à petite échelle et leurs effets cumulés sur l’environnement. Mais également savoir que faire pour améliorer la situation sanitaire des populations riveraines aux sites d’exploitation ou exerçant les activités d’or, endiguer l’utilisation du mercure dans les exploitations artisanales et à petite échelle d’or.

Le secrétaire général du ministère des Eaux et Forêts, chargé de l’Environnement et du Développement durable, Athanase Nthanga Oyougou, en présidant les travaux de ces assises, s’est réjoui de la prise en compte par le gouvernement des questions concernant la protection de l’environnement et de la santé humaine contre les effets néfastes du mercure et ses dérivés.

JM

Retrouvez l'intégralité de cet article dans la version numérique complète

Retournez à la rubrique Gabon économie

Laisser un commentaire

Filtered HTML

  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Balises HTML autorisées : <a> <em> <strong> <cite> <blockquote> <code> <ul> <ol> <li> <dl> <dt> <dd>
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.

Full HTML

  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.

Plain text

  • Aucune balise HTML autorisée.
  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.