Dans la perspective du rachat des actifs terrestres de Shell Gabon : Pascal Houangni Ambouroue rassure

Le ministre du Pétrole et des Hydrocarbures a visité, les 26 et 27 janvier derniers, à Gamba et Rabi, les installations de la filiale gabonaise du groupe pétrolier anglo-néerlandais Royal Dutch Shell, dans la perspective du rachat imminent des actifs on shore de Shell Gabon.

Cette inspection intervient une semaine après la levée du mot d'ordre de grève générale illimitée déclenchée le 12 janvier 2017 par les salariés de cette entreprise. Avant de visiter le terminal pétrolier de Gamba, le ministre Pascal Houangni Ambouroue et sa délégation ont eu plusieurs séances de travail avec les responsables politico-administratifs de la ville et la direction générale de Shell Gabon.

A la mairie de la ville, l'édile Chantal-Clotilde Mboumba a relayé les préoccupations des habitants de sa cité, dans la perspective du départ du plus grand opérateur économique de la contrée. « Le départ de Shell Gabon accentue l'état d'incertitude sociale de notre contrée. A ce propos, nous souhaitons que Shell Gabon aille au terme des projets engagés que sont le quai de Mayonami et la route Mayonami-Gamba », a-t-elle déclaré.

En réponse aux préoccupations des populations, Pascal Houangni Ambouroue s'est voulu rassurant : « Le gouvernement veillera à ce que le nouveau repreneur poursuive, dans la même lancée, les actions menées jusqu'à ce jour par Shell Gabon. »


Willy NDONG


Retrouvez l'intégralité de cet article dans la version numérique complète

Retournez à la rubrique Gabon économie Gabon
Laisser un commentaire

Filtered HTML

  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Balises HTML autorisées : <a> <em> <strong> <cite> <blockquote> <code> <ul> <ol> <li> <dl> <dt> <dd>
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.

Full HTML

  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.

Plain text

  • Aucune balise HTML autorisée.
  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.