Conseil d’administration de la CPG : Issoze Ngondet et la dette intérieure | Gabon économie | L'UNION | L'actualité du Gabon

Conseil d’administration de la CPG : Issoze Ngondet et la dette intérieure

Le Premier ministre, chef du gouvernement était l’hôte, lundi, de la Confédération patronale gabonaise à la faveur d’un Conseil d’administration à huis clos, dont le principal sujet a, une nouvelle fois, tourné autour de l’apurement de la dette intérieure.

LICENCIEMENTS économiques, faillites, arrêt des chantiers… Face à l’inquiétude de plus en plus grande exprimée par le patronat concernant, notamment, l’apurement de la dette intérieure qui handicape financièrement plusieurs entreprises membres de la Confédération patronale gabonaise (CPG), le Premier ministre Emmanuel Issoze Ngondet s’est voulu rassurant quant à la volonté de l'Etat de payer, sans se risquer à communiquer un échéancier de remboursement. C’était à la faveur d’un Conseil d’administration organisé à huis clos par la CPG, lundi à l’hôtel Nomad.

Selon le chef du gouvernement, l’appui financier des partenaires au développement (Fonds monétaire international, Banque mondiale et Banque africaine de développement) dans la loi de finances rectificative devrait permettre d’offrir à l’Exécutif une « fenêtre de tir » pour régler une partie de ses arriérés qui conditionnent, comme l’a rappelé le président de la CPG, Alain Bâ Oumar, toute véritable reprise économique.

Maxime Serge MIHINDOU

Retrouvez l'intégralité de cet article dans la version numérique complète

Retournez à la rubrique Gabon économie Gabon

Laisser un commentaire

Filtered HTML

  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Balises HTML autorisées : <a> <em> <strong> <cite> <blockquote> <code> <ul> <ol> <li> <dl> <dt> <dd>
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.

Full HTML

  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.

Plain text

  • Aucune balise HTML autorisée.
  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.