Conjoncture 1er trimestre 2017 : Les assurances sur une embellie

Au premier trimestre 2017, le secteur des assurances s’est caractérisé par une augmentation de la collecte des primes après deux années de morosité de l’activité.

Le chiffre d’affaires consolidé a progressé de 6,8% à 29,21 milliards de francs, en liaison avec le rebond simultané des émissions des branches Non Vie et Vie. Les compagnies Assinco, Axa et le groupe Ogar se répartissent l’essentiel des primes. Leur part de marché représente 73% du chiffre d’affaires du secteur.

Au cours de la période sous revue, l’activité de la branche Non Vie, qui représente 80% du total des émissions du secteur, a augmenté de 2,7% à 23,44 milliards de francs contre 22,82 milliards à la même période en 2016.

Cette évolution est restée tributaire de la bonne tenue des produits « Incendie » (+73% à 5,77 milliards), « Total Transports » (+1,5% à 1,14 milliards), et « Risques Divers » (+67,4% à 520 millions).

Les émissions de la branche Vie qui couvre les opérations des produits d’assurance « Capitalisation, Décès et Mixte » ont généré, quant à elles, un chiffre d’affaires en hausse de 27,4% à 5,77 milliards de francs au premier trimestre 2017, consécutivement à la collecte positive des primes sur les produits classiques : Epargne-Retraite (+63,6% à 3,47 milliards de francs) et Décès (+3% à 2,05 milliards de francs).


MSM


Retrouvez l'intégralité de cet article dans la version numérique complète

Retournez à la rubrique Gabon économie Gabon
Laisser un commentaire

Filtered HTML

  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Balises HTML autorisées : <a> <em> <strong> <cite> <blockquote> <code> <ul> <ol> <li> <dl> <dt> <dd>
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.

Full HTML

  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.

Plain text

  • Aucune balise HTML autorisée.
  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.