Bad/Financement du Programme national d'évaluation environnementale des sites industriels (PESISE) : Plus de 800 millions pour le développement durable

Régis Immongault, ministre de l'Economie, et Ali Lamine Zeine, Représentant-résident de la Banque africaine de développement (Bad) au Gabon, ont procédé, hier, à Libreville, à la signature d'une convention de don d'une valeur de 807 millions 669 mille 402 francs.

Ces fonds sont destinés au financement du Programme national d'évaluation environnementale des sites industriels et des services environnementaux (Pesise). C'était en présence de Nicaise Moulombi, président de l'Organisation non gouvernementale (Ong) Croissance saine environnement, par ailleurs coordonnateur du Pesise.

Ce projet de financement s'inscrit dans la perspective de soutenir la transition vers une économie verte à bas carbone, en lien avec les deux piliers du Document stratégie pays du Gabon (2016-2020), que sont l'appui à la diversification économique à travers le développement des infrastructures et l'amélioration du climat des affaires, ainsi que l'appui à la stratégie de développement humain.

Cet apport financier vise aussi à lutter contre les effets des changements climatiques au Gabon. Plus spécifiquement, il est question de renforcer les capacités nationales en matière de développement durable à travers la préparation du Pesise.


Willy NDONG


Retrouvez l'intégralité de cet article dans la version numérique complète

Retournez à la rubrique Gabon économie Gabon
Laisser un commentaire

Filtered HTML

  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Balises HTML autorisées : <a> <em> <strong> <cite> <blockquote> <code> <ul> <ol> <li> <dl> <dt> <dd>
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.

Full HTML

  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.

Plain text

  • Aucune balise HTML autorisée.
  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.