Mairie de Libreville : Ce que comptent apporter le FMI et le Pnud | Gabon Culture & Société | L'UNION | L'actualité du Gabon

Mairie de Libreville : Ce que comptent apporter le FMI et le Pnud

A travers leurs programmes de développement respectifs, les deux organismes onusiens affichent leur disposition à faire de notre capitale, et même des autres villes du Gabon, des moteurs de croissance de l'économie et de l'émergence du pays.

L'IMPORTANCE des villes comme moteurs de croissance de l'économie et de l'émergence du Gabon. C'était en substance l'objet de la double séance de travail, hier matin à son cabinet, entre le maire de Libreville, Rose Christiane Ossouka Raponda, en sa qualité de présidente de l'Association des maires du Gabon (AMG), et le représentant-résident, dans notre pays, du Fonds monétaire international (FMI), Marcos Poplauski Ribero, et celui du Programme des Nations Unies pour le développement (Pnud), Stephen Jackson, en seconde heure.

Comment impliquer donc les villes ainsi que leurs édiles respectifs dans la mise en place d'un programme intégré de développement local et communautaire, de manière à assurer le bien-être nécessaire aux habitants ?

Marcos Poplauski Ribero, dans la présentation du partenariat entre le FMI et le gouvernement gabonais, a décliné les objectifs généraux d'un programme de financement et d'appui à la mairie. « Cette séance de travail a été très productive. Nous avons discuté du travail d'amélioration du service à l'endroit de la population et d'aide au gouvernement dans le contexte actuel de relance économique », a-t-il indiqué.


Frédéric Serge LONG


Retrouvez l'intégralité de cet article dans la version numérique complète

Retournez à la rubrique Gabon Culture & Société Gabon
Laisser un commentaire

Filtered HTML

  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Balises HTML autorisées : <a> <em> <strong> <cite> <blockquote> <code> <ul> <ol> <li> <dl> <dt> <dd>
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.

Full HTML

  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.

Plain text

  • Aucune balise HTML autorisée.
  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.