Lutte contre la rougeole : l'implication de Sylvia Bongo Ondimba

Tout en présidant le coup d'envoi officiel, hier, au centre de santé de Nzeng-Ayong, et à Awoungou zone 4, dans la commune d'Owendo, l'épouse du chef de l’État a appelé à la responsabilité de chacun.

C'EST parti, depuis hier matin, pour la campagne nationale de vaccination gratuite contre la rougeole, entièrement financée par le gouvernement gabonais, avec l'appui de la Fondation Sylvia Bongo Ondimba pour la famille (FSBO), l'Organisation mondiale de la santé (OMS) et le Fonds des Nations unies pour l'enfance (Unicef).

Jusqu'au dimanche 23 avril prochain, près de 4 700 agents vaccinateurs, logisticiens, statisticiens, superviseurs, mobilisateurs sociaux et volontaires sillonneront l'ensemble du territoire national pour administrer environ 290 000 doses de vaccin anti-rougeoleux à près de 266 000 enfants âgés de 9 mois à 5 ans.

Le coup d'envoi a été donné dans la matinée par la première dame, Sylvia Bongo Ondimba, au centre de santé de Nzeng-Ayong, avec une descente à Awoungou zone 4, dans la commune d'Owendo, en présence du ministre de la Santé, le Pr Léon N'zouba, des épouses des membres du gouvernement, des élus locaux, des partenaires au développement, des autorités traditionnelles, des mères et leurs enfants.

Frédéric Serge LONG

Retrouvez l'intégralité de cet article dans la version numérique complète

Retournez à la rubrique Gabon Culture & Société Gabon

Laisser un commentaire

Filtered HTML

  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Balises HTML autorisées : <a> <em> <strong> <cite> <blockquote> <code> <ul> <ol> <li> <dl> <dt> <dd>
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.

Full HTML

  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.

Plain text

  • Aucune balise HTML autorisée.
  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.