L'Indépendance en sonorités | Gabon Culture & Société | L'UNION | L'actualité du Gabon

L'Indépendance en sonorités

Plusieurs artistes locaux, avec quelques autres invités de pays étrangers, ont émerveillé le public qui s'était rassemblé, jeudi soir dès 19 heures, sur le front de mer.



Spectacle


Le concert de la Nuit de l'Indépendance a rassemblé des milliers de spectateurs, jeudi soir, sur le front de mer, en face de la présidence de la République. Au programme, des prestations d'une brochette d'artistes locaux : Arielle T, Shan'l la Kinda, Kréol, Angèle Asselé, Mass, Ba'ponga, Martin Rompavet, Tina, etc. Mais aussi de quelques autres venus de pays étrangers tels que Tenor du Cameroun, Ismaël Lô (Sénégal), et Salif Kéita (Mali).

Sous l'expertise technique de la structure Oss pro, cette Nuit de l'Indépendance, animée par Charly Tchatch, a aussi réuni le meilleur de la danse urbaine, avec des groupes comme All C, Scorpion, Warrior street, Unknown dimension, Legend industry, 10 Back Dance, T-Bool, etc., mais aussi les humoristes les plus cotés de la capitale en ce moment, à savoir Bob Dan, Sourire à côté...

Près d'une soixante de personnes avaient été déployées pour cet événement : staff technique, agents de sécurité, personnel médical, DJ, etc. Et le résultat a été, visiblement, au goût du public, qui est resté présent sur le front de mer, jusqu'à une heure très avancée de la nuit.

 


Frédéric Serge LONG


Retrouvez l'intégralité de cet article dans la version numérique complète

Retournez à la rubrique Gabon Culture & Société Gabon
Laisser un commentaire

Filtered HTML

  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Balises HTML autorisées : <a> <em> <strong> <cite> <blockquote> <code> <ul> <ol> <li> <dl> <dt> <dd>
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.

Full HTML

  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.

Plain text

  • Aucune balise HTML autorisée.
  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.